DANS LE RETRO : #6 BARCELONE

Non content de passer, le temps ne s’arrête jamais. De quoi mettre à mal nos pauvres cerveaux humains. Pour que l’histoire ne cède jamais la place à l’oubli, quelques repères sur le prochain circuit.


BARCS8ART